HomeAnecdotes sur la Magna CartaBlogCentre de visiteurs de l’Assemblée législative de l’AlbertaContactez-nousFaites un donL'ExpositionLa cathédrale de DurhamLa Magna CartaLe musée canadien de l’histoireLe site national historique de Fort YorkMédiaMusée canadien pour les droits de la personneNos supportersOutils pédagogiquesParallax 1Parallax 2Parallax 3Parallax 4

Le site national historique de Fort York

Construit en 1793 afin de protéger la récemment-fondée ville de York, le site national historique de Fort York est le lieu de naissance de la ville de Toronto. Il est le mieux connu en tant que l’endroit où la bataille de York est arrivée à son violent point culminant en avril 1813 pendant la guerre de 1812. Le Fort a servi comme le premier refuge de défense pour la ville entre les 1790s et les 1880s. Il a hébergé une garnison militaire jusque dans les années 1930 lorsque le site a été transformé dans un musée municipal.

Fort York National Historic Site

Aujourd’hui, les murs de défense du Fort ont à l’intérieur la plus grande collection du Canada de bâtiments originaux du temps de la guerre de 1812. On a ouvert un centre pour les visiteurs en 2014 dehors les murs pour offrir l’orientation pour tout le site national historique mesurant 43 hectares et pour fournir des espaces d’exposition capables de montrer des objets extraordinaires comme la Magna Carta.

Fort York National Historic Site

John Grave Simcoe, le premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, a fondé le Fort de York. Les liens entre Simcoe et le Fort le font un endroit parfait pour y explorer l’héritage de la Magna Carta. Simcoe n’a pas seulement installé les institutions démocratiques de la province, mais il a soutenu une loi adoptée en 1793 qui empêchait l’introduction d’esclaves à l’intérieur du Haut-Canada et permettait l’abolition progressive de l’esclavage – une loi sans précédent dans l’Empire britannique.

Retourner à la page d'accueil